Isil Rae (shono_hime) wrote in againsttheclock,
Isil Rae
shono_hime
againsttheclock

  • Location:
  • Mood:

Réponse défi 8B - Trouver son destin - Twilight (Jasper/Alice) - PG

Titre
: Trouver son destin
Auteur
: Isil shono_hime
Défi
: 8B
Temps utilisé
: 30 minutes
Fandom
: Twilight series
Pairing
: Jasper/Alice
Rating
: PG
Disclaimer
: Ils sont à Stephenie Meyer, qui en prend bien soin!
Notes
: Je sais pas si la commu est encore vivante, mais tant pis ^^ J'ai eu envie d'écrire et je suis venue chercher un thème ici, donc autant poster! =D Je voulais faire un doublé avec 6variations ou 31_jours, mais finalement, ça colle pour aucun des deux… Tant pis!


Fatalité. Destin. Autant de mots que Jasper n'avait jamais pris au sérieux. De son vivant, quand, à dix sept ans, il s'était engagé dans l'armée, mentant sur son âge, ce n'était pas parce qu'il pensait répondre à un appel du Destin. Il ne pensait même pas faire la différence à lui tout seul, mais il voulait juste aider.

Quand, à vingt ans, il avait croisé la route de Maria, et qu'elle l'avait changé, il avait accepté son sort sans pour autant adoucir la réalité grâce à une excuse toute faite. Ce n'était pas son Destin, pensait-il, de devenir un vampire. Il n'y avait pas de Tisseuse, quelque part, qui décidait de ce genre de choses.

Il n'y avait rien, à ses yeux, qui décidait du déroulement de la vie d'un homme. Rien à part les choix et les décisions qu'il prenait, bonnes ou mauvaises. Il avait cru au libre-arbitre, avant de voir un temps sa liberté de choix s'envoler, quand il avait était changé par Maria. Malgré l'illusion d'être son bras droit, son partenaire, il n'avait été que son jouet, précieux de par son Don de manipuler les émotions. C'était bien là le seul intérêt qu'il ait eu aux yeux de sa créatrice. Et peu lui importait, d'être désiré, d'être aimé. Quelque part, en le changeant, elle avait fait de lui une statue.

Quand il entraînait les vampires nouveau-nés, quand il les lâchait sur leurs ennemis, quand il les massacrait une fois devenus inutiles, il ne se disait pas "C'était leur Destin de servir puis de mourir." Il gardait les yeux ouverts à chaque mort, et si à cette époque, il ne ressentait plus grand-chose, le reste d'humanité en lui souffrait sans pour autant chercher à se détourner.
Il était responsable de ses actes, responsable devant lui-même, pas devant un Dieu auquel il ne croyait pas non plus.

Quelque part, il ne croyait en rien. Tout lui était indifférent. Quand Maria l'avait changé, fait de lui une créature superbe mais dépendante du sang des hommes, il avait perdu l'espoir de faire quelque chose de lui-même en perdant ses valeurs, sa conscience. Et si, peu à peu, le temps aidant, il s'était retrouvé, pas complètement, mais suffisamment pour être las de ce massacre perpétuel et sans sens, l'espoir, lui, n'était pas revenu.

Il lui semblait qu'il n'y avait aucune place pour l'espoir dans une vie où il fallait tuer pour survivre, tuer ou être tué, où ils vivaient plus comme des animaux que comme des hommes. Et pourtant, pourtant…
N'était-ce pas l'espoir qui, un jour, lui avait donné l'envie de partir, de vivre autrement? N'était-ce pas une soif imprécise de quelque chose d'autre qui l'avait poussé en avant? Ce n'était en tout cas pas juste la peur de voir Maria se retourner contre lui, comme il savait qu'elle le ferait un jour. Non, c'était autre chose, quelque chose qui n'avait pas de nom et la saveur fade de l'inconnu.

Il lui avait fallu longtemps pour mettre un nom sur cette soif d'autre chose. Il avait longtemps erré, et continué à tuer puisqu'il fallait bien survivre. Cette longue période n'avait été qu'une succession de jours sans aucun sens, sans avant ni après, un maintenant perpétuel qui avait pris fin un jour de pluie, le jour où il avait commencé à croire au Destin.

Aurait-il pu continuer à marcher le long de cette rue? Aurait-il pu choisir de ne pas sortir, ce jour-là? Aurait-il pu faire autre chose que rentrer dans ce diner pour s'abriter?

Elle était là, elle s'était tournée vers lui, et le Destin avait pris un sens. Elle lui avait souri.

"Tu m'auras fait attendre longtemps…" lui avait-elle dit.
Et lui s'était excusé, troublé. En avait-elle après lui? Voulait-elle sa mort, cette vampire étrange, si petite et à la beauté presque féerique?

Elle lui avait tendu la main et il l'avait prise sans réfléchir, et ce jour là, l'Espoir aussi, avait pris un sens. Il l'avait trouvé dans son sourire, dans sa jolie voix fluette, dans ses grands yeux et dans le simple contact de sa peau.

Il avait trouvé l'Espoir, il avait fait face à son Destin quand il l'avait rencontrée, parce qu'elle était son Espoir, parce qu'elle était son Destin. Et s'il n'avait pas pu croire auparavant, c'était parce qu'elle n'était pas encore là. Tout ce temps, il avait cherché des réponses et il l'avait trouvée, elle.

Alice.

FIN.

Oh, et il va me falloir un tag Twilight, au cas où! ^^
Tags: *rating: pg, fic, twilight
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

  • 1 comment